Peinture : la solution pour rajeunir vos anciens carrelages

Le carrelage est fait pour certaines pièces de la maison, mais avec le temps, il se met à devenir crasseux et vous vous demandez s’il n’est pas l’heure d’opérer un changement. Mais avant de faire quoi que ce soit, faites d’abord un petit calcul du prix des travaux. Si vous choisissez d’enlever carrément le carreau, vous aurez beaucoup de travail à faire, nécessitant un budget conséquent. Mais vous pouvez choisir une solution plus simple : repeindre. Non seulement c’est moins cher, mais vous pouvez aussi le réaliser vous-même. Voici en vidéo quelques astuces pour le réaliser avec succès ce travail.

 

Choisir la peinture adaptée pour cacher le carrelage

Le carrelage a été fait pour les pièces qui côtoient en permanence l’humidité. Pour la salle de bains par exemple, on a opté pour cette solution puisqu’ils sont plus résistants à l’environnement de cette pièce. Donc, si vous prévoyez de la repeindre, ayez le réflexe de prendre en compte cette particularité. Le mieux est donc de trouver une peinture qui ne se détériore pas trop vite sous l’action des détergents, de l’eau… Choisissez alors les couleurs qui sont spécifiquement adaptées à cette situation. Ne vous laissez pas séduire par les modèles avec des précisions « tous supports », car vous serez déçu du résultat. Pensez plutôt à l’efficacité du produit en faisant une différenciation sur le support.

Pour les carrelages muraux, vous avez droit à trois solutions. Ou bien vous allez peindre directement avec la peinture “direct carrelage” ou utiliser une résine colorée. Le seul hic avec cette deuxième solution, c’est que vous n’avez pas beaucoup de coloris. Mais vous pouvez aussi décider de mettre une sous-couche avant d’appliquer la couleur. Avec cette dernière, la couleur aura une très bonne accroche. Avec cette solution, vous aurez une multitude de choix sur la couleur.

Les carrelages au sol par contre sont à traiter avec minutie. En appliquant tout de suite la peinture, les joints resteront visibles. Mais en imprégnant de béton ciré, tout le carrelage disparaîtra. Ce qui vous permettra de vraiment choisir une autre décoration sans plus penser aux carreaux.

 S’occuper du support

Il s’agit de s’occuper du carrelage avant de commencer le travail. En ce sens, vous devez procéder au nettoyage des carreaux. Vous allez faire un nettoyage classique en terminant par quelques quantités d’acétone. Une fois que c’est bien sec, n’oubliez pas de protéger vos prises, vos interrupteurs… et aussi de protéger autant que possible les meubles avec une bâche.

 Faire un sous couche

Cette première couche est l’assurance d’avoir une meilleure accroche pour la peinture de finition. Donc, elle est l’une des bases mêmes de la réussite de votre relooking. Si vous avez bien suivi ce qu’il y a lieu de faire avec cette première couche, soyez confiant que vous ne serez pas déçu. Vous devez toujours respecter cette étape même si la boîte de peinture vous recommande de ne pas le faire (sans sous-couche).

C’est seulement avec la résine colorée que vous pouvez faire une exception. Comme il s’agit d’une peinture spécialisée, vous aurez le résultat escompté sans faire aucune couche de préparation.

Suivre le mode d’emploi

La sous-couche doit de reposer 24 heures avant de continuer le travail. Pour la peinture proprement dite, faites confiance à la recommandation qui est fournie par le fabricant. Le temps de pose est donné par  une indication sur le pot de peinture. Faites la peinture petit à petit pour ne pas créer des parties disgracieuses. La première couche se doit d’être bien étirée pour ne laisser aucune trace avec la couche suivante. Pour atteindre un tel résultat, vous devez veiller à ce que la pièce atteigne une température de 20°C.

Gagner du temps

Vous qui voulez faire le travail le plus rapidement possible, c’est la résine qui est faite pour vous. Ne nécessitant pas de sous-couche, vous aurez donc qu’à appliquer tout de suite les deux couches. Le premier est une peinture acrylique et le second de la résine offrant une protection et un design innovateur. Cette dernière couche donnera une allure mate, satinée, brillante… Le petit souci avec cette peinture en résine, c’est qu’elle est assez chère en plus de ne disposer qu’une palette de couleurs assez restrictive.

 Bien faire la finition

Le résultat final de la peinture du carrelage est la disparition en totalité des traces de l’ancien carreau. Mais si vous voulez rester avec le côté traditionnel de votre carrelage, vous pouvez aussi recourir au stylo de peinture. À l’aide de cet outil, vous ferez petit à petit les joints qui restitueront l’effet carreau. Minutieusement, réalisez de travail de fourmi en respectant les joints lors des deux couches de peinture.

Pour garantir la tenue de l’ensemble, il doit être finalisé par un vernis de protection. Il est à noter que cette troisième et dernière couche est recommandée chaque fois que vous utilisez un stylo de peinture comme vous l’avez fait précédemment.

 Entretien après peinture

Une fois que vous avez tout fait, ne vous précipitez pas pour l’essayer. Laisser à la peinture le temps de bien s’accrocher. Pour cela, laissez au moins 72 heures avant de profiter de votre nouveau carrelage de salle de bains. Ce laps de temps sera très important afin de minimiser la détérioration de ce que vous avez mis des heures à réaliser.

Pour ce qui est de l’entretien, vous devez tenir compte de la fragilité de votre décoration. C’est pourquoi il vaut mieux limiter les produits abrasifs qui vont gratter petit à petit la peinture. Peindre le carrelage est une bonne idée qui vous donne un résultat plus que satisfaisant, à coût abordable et surtout sans être obligé de faire de gros travaux.

 

 

Related Post

Leave a Reply