Les réglementations sur la surélévation de maison

Les réglementations sur la surélévation de maison

Pour bénéficier de surface supplémentaire dans votre bâtiment, de nombreuses solutions sont possibles. Pourquoi ne pas opter pour la surélévation de maison ? Découvrez ci-après les règles relatives à ce type de travaux.

Les réglementations en vigueur

Avant de procéder à la surélévation de maison, la première chose à faire est de vous renseigner sur la faisabilité des travaux auprès de votre mairie. Si cette opération est envisageable, consultez le PLU ou plan local d’urbanisme pour connaître la hauteur maximale acceptée dans votre région.

Le PLU indique également le type de construction approuvé dans une région définie ainsi que les types de matériaux à utiliser pour les travaux. Dans le cas où votre logement ne fait pas partie d’un lotissement précis, référez-vous aux règles en vigueur.

Avant de commencer les travaux, la réalisation d’une étude de faisabilité est de mise. Elle doit être faite par un bureau d’études, par un architecte ou par un maître d’œuvre. Cela vous permet d’avoir la confirmation que vos fondations et vos murs porteurs sont assez solides pour supporter une surélévation.

Dans le cadre des travaux de surélévation, tenez également compte des règlements concernant l’isolation thermique.

Les différentes autorisations obligatoires

Selon la zone où se situe votre bâtiment et l’ampleur des travaux à réaliser, les formalités administratives à accomplir sont différentes.

Le dépôt d’une déclaration préalable de travaux

Pour les bâtiments qui se situent dans une zone non soumise à un POS ou à un PLU et dont la surélévation et l’emprise au sol après les travaux ne dépassent pas les 20 m², une simple déclaration préalable des travaux est suffisante. La formalité est également la même si votre logement se trouve dans une zone soumise à des règles d’urbanisme. Cependant, la superficie ne doit pas dépasser les 40 m².

Alors, quand est-ce que la demande de permis est obligatoire ?

La demande de permis de construire

Demander un permis de construire devient une obligation lorsqu’aucune règle d’urbanisme n’est imposée et que la surface du plancher dépasse les 20 m². Cette procédure est aussi indispensable dans le cas où votre commune est réglementée par un POS ou un PLU et que la surface de l’emprise au sol est supérieure à 40 m². Il en est aussi de même pour la construction d’un espace de vie avec une superficie dépassant les 150 m². Dans ce dernier cas de figure, vous êtes aussi tenu de prendre contact avec un architecte et également de remplir le formulaire cerfa n°13406*06.

La comparaison de plusieurs devis

Pour réaliser les travaux de surélévation à un prix raisonnable, la comparaison de plusieurs devis est indispensable. Cela vous permet par la même occasion d’avoir un aperçu sur les différents travaux à réaliser que ce soit pour l’aménagement de la nouvelle pièce, sa construction ou l’optimisation de son confort.

Pour ne pas à vous casser la tête sur les règles à suivre en matière de surélévation de maison, prenez contact avec une entreprise spécialisée telle que COBAS TRAVAUX. Elle dispose de plus d’une dizaine d’années d’expérience dans le domaine et est en mesure de vous proposer la solution la mieux adaptée à vos besoins et à votre budget.

L’établissement s’occupe aussi de la réalisation de divers travaux : maçonnerie, aménagement de combles, aménagement intérieur et extérieur, terrassement, assainissement, etc. Les gros œuvres font aussi partie des domaines d’intervention de la société. Pour demander un devis, l’utilisation du formulaire sur son site web est une idée intéressante. Pour obtenir une réponse rapide, appelez au 09 74 56 67 11.