Faire soi-même sa charpente : les étapes cruciales à suivre

Bricoleur ou pas, il est possible de s’atteler soi-même à la réalisation de la charpente. Pour mettre les chances de son côté, il faut donc avoir tous les outils en main, mais aussi avoir le maximum d’informations afin de réaliser le travail. Pour voir l’effectivité du travail, voici les étapes à suivre.

Faire une étude préparatoire

Il s’agit d’élaborer un plan de la charpente. Cette première partie est cruciale vu que c’est le point de départ pour concevoir toutes les parties qui vont former la charpente. C’est aussi à ce stade que les questions de normes seront prises en compte. Là, vous serez amené à faire des calculs en vous référant à la taille réelle de votre toit. Ce détail n’est pas anodin, car c’est à partir du plan que toutes les pièces de la charpente seront fabriquées.

Passer par la découpe des éléments de la ferme

Avant de passer à la découpe proprement dite, il est recommandé de prendre les mesures des divers éléments de la charpente comme le pignon, l’arase gauche et droite, la longueur et la largeur du travail pour pouvoir ensuite faire le traçage de l’épure. Vous allez ensuite rapporter des mesures sur le bois à découper. Et c’est seulement après que vous allez procéder vraiment au découpage des éléments de la ferme. Pour ne pas avoir de difficultés lors de l’assemblage, faites des annotations sur chaque élément de la ferme.

Assembler les éléments de la charpente

Une fois les découpes faites, il vous reste maintenant la pose de ces éléments. Pour avoir une certaine cohérence, commencez par la panne sablière et l’ancrage. Une fois ceci fait, passez maintenant aux poutres en terminant par les boulons de fixation. Lorsque la première partie de la charpente est bien fixée, vous pouvez alors poser les liteaux et finalement attaquer la toiture.

 

Related Post

Leave a Reply